dernière mise à jour:01/10/15


1579
Blason des arquebusiers au 16e siècle et Fancs Arquebusiers ©Marc Poelmans Armoiries de la Belgique
La Compagnie Royale des Francs Arquebusiers
Sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi
Chef d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de la Communauté française de Belgique
sommaire retour à l"histoire du 16e au 20e siècle ultime mise à jour:01/10/15

Vous entendez "Honneur et Patrie"

Nous voici maintenant au 21e siècle.

2001
Pour inaugurer ce siècle la compagnie pose pour la postérité
Les Francs Arquebusiers de Vise en 2001

2002
Naissance d'un premier site internet qui aura immédiatement du succès.
Le site est privé mais devient le site officiel des francs Arquebusiers
Suite à un désaccord avec le comité de la compagnie, il se scinde en 2008 pour une "version officielle" expurgée labellisée
www.francs.arquebusiers.be alors que l'auteur continue sous sa version www.arquebusiers.be armoiries de Bruxellesarmoiries de Tours

En 2005 et 2006 les pages les plus visitées (plus de 3.000 visiteurs par mois !)
seront celles sur
1830 et La BrabançonneElles conduiront les Francs à Bruxelles pour les commémorations du 175e anniversaire de l'Indépendance de la Belgique

Les pages sur
saint Martin les mèneront àTours la même année, où 425 ans après leur fondation officielle, ils rendront un hommage ému à leur saint patron.


 

2003
Le 29 août 2003, les fêtes de Wallonie sont inaugurées à Visé
Le Gouverneur de la Province Paul Bolland a souhaité marquer l'ouverture des festivités en rassemblant les trois gildes visétoises

Fêtes de Wallonie à Visé le 29 août 2003; les trois gildes.Photo Marc Poelmans
On retrouve ainsi rassemblés
Les Anciens Arquebusiers - Les Anciens Arbalétriers - Les Francs Arquebusiers

2004
le 425e anniversaire de la compagnie

Les Francs ont imaginé plusieurs choses en vue de rappeler le souvenir de leurs ancêtres,
le respect des valeurs et des coûtumes auxquelles ils sont attachés

Désireux que ce passage des
425 ans soit remémoré pour les générations futures par des choses tangibles, visibles et durables, les Francs ont opté pour un monument au cimetière de Lorette,
ainsi que le rappel de celui-ci sur la façade de leur local de l'Alliance

cliquez sur les images pour agrandir

La plaque de bronze du monument (11 kgs) en couleurs réalisée et offerte par M. Poelmans

La plaque de bronze en gravure héraldique inaugurée en novembre, réalisée et offerte par M. Poelmans

La fête de saint Martin du 7 novembre 2004 fut aussi une belle réussite avec un soleil exceptionnel, comme si notre Saint Patron avait lui-même voulu que tout soit parfait.

Une seconde plaque fut inaugurée à cette occasion. identique à la première mais gravée uniquement en symboles héraldiques qui sont aussi présents sur la première, sous la peinture;
lignes horizontales, verticales,obliques ...symbolisant les couleurs, pour un descriptif des règles héraldiques consultez le site ci-dessous



Vers la fabrication du Bronze

Un DVD et une cassette VHS de toute la fête ont été réalisés,
ils sont disponibles à un prix attractif auprès de la Compagnie


Cliquez ici pour voir le 425e en images

l'affiche du 425e anniversaire des Francs Arquebusiers par M. Poelmans

2005

la Belgique fête le 175e anniversaire de son Indépendanceproclamée le 4 octobre 1830.

Ce fut l'occasion pour les Francs Arquebusiers de marquer cet événement ce 3 juillet 2005 lors de leur fête d'été en rendant hommage aux anciens combattants, autrement que par une classique cérémonie de dépôt d'une gerbe.
Toutes les tombes des pelouses d'honneur de 1914-1918 et de 1940-1945 furent décorées d'un drapeau national en tissu.


les tombes des anciens combattants de Visé
Le monument des Francs Arquebusiers, hommage aux combattants des siècles passés, au centre de la Pelouse d'Honneur 40-45.

Le 24 septembre 2005.
Cortège exceptionnel à Bruxelles.

"Pro Belgica serait très heureux de vous inviter à vous joindre à notre commémoration
puisque votre compagnie a joué sa part dans la libération de la Belgique".

Princesse Rosalie de Merode
Présidente de Pro Belgica

Notre compagnie ne pouvait rater ce superbe rendez-vous qui lui était proposé et c'est sans ambages que le comité marqua son accord.

médaille reçue en 1905 pour la participation aux fêtes jubilaires, musée des FAVC'était d'une part un devoir sacré que de rendre hommage à nos vaillants défenseurs
Mais en outre nous renouions avec l'histoire puisque 100 auparavant, et pour la même occasion, les arquebusiers défilaient dans les rues de Bruxelles en 1905, au grand cortège organisé pour le 75e anniversaire de l'Indépendance où ils avaient remporté une médaille de vermeil et plusieurs primes ainsi qu'un premier prix et une médaille d'argent dans la catégorie des drapeaux modernes, puisqu'il était d'usage à l'époque de remettre des prix lors de telles manifestations.


Lors du combat de Navagne de novembre 1830, de nombreux visétois parmi lesquels les arquebusiers sous la conduite de leur président le Baron de Ryckel alors bourgmestre et commandant de la Garde Urbaine, apportèrent leur contribution à l'Indépendance en venant renforcer les rangs des volontaires du Capitaine Demany venu de Liège et en contrecarrant une incursion de la garnison de Maestricht qui restera au mains des hollandais.

C'est en souvenir de ce combat que Son Altesse la Princesse Rosalie de Mérode, Présidente de Pro Belgica invita les Francs Arquebusiers, dignes descendants des combattants de 1830.

Ceux-ci ont tenu à partager cet honneur avec les Anciens Combattants de Visé dont une délégation fut du voyage.

On retrouva également en plus des personnalités officielles les organisations suivantes
:

Amicale "Vieux Partisans" Corps 034- Malines
Amicale Nationale des Anciens P.P. & A.D.de DACHAU et ses Commandos Extérieurs
Amicale Nationale des Vétérans des Forces Armées, Section d'Anvers
Amicale Nationale Para-Commando ANPCV
Anciens de la Marine Marchande et Force Navale
Association Bruxelloise des Anciens de la Force Navale
Association des Anciens et Amis de la Force Publique du Congo Belge - AMI/FP/VRIEND
Compagnie Royale des Francs Arquebusiers Visétois
Confédération Européenne d'Anciens Combattants - CEAC
Confédération Nationale des Prisonniers de Guerre Internés-Résistants 40-45
Familles Unies ASBL
Fédération Royale Nationale des Combattants de Belgique (FNC) - Section Hasselt
Fondation Armée Secrète
Fonds d'aide aux victimes de l'Aviation Belge ASBL (FONAVIBEL)
Fraternelle Brabant Bruxelles Hainaut des Anciens Combattants de la Brigade Piron
Fraternelle Royale des Services de Santé d'Intendance & d'Administration de l'Armée Campagne 1940-45
Fraternelle Royale des Services de Santé d'Intendance & d'Administration de l'Armée - Campagne 1940-1945 ASBL
Fraternelle Royale des Volontaires de Guerre de la 2ème Brigade d'Infanterie "Yser"
Fraternelle Royale Nationale MNR
Front unique National des Anciens Combattants (FUNAC)
Hommage au Roi Baudouin ASBL
La Flamme du souvenir au Poilu Inconnu de Laeken
Les Descendants des Combattants 1830
Les Descendants des Membres du Congrès National 1830 ASBL
Les plus grands Mutilés
Les Volontaires de Bruxelles 1830
Musique de la Force Aérienne
Musique de l'Harmonie de la Police de Bruxelles
Royal Cercle Chasteler et Ligue Patriotique des Sous-Officiers de l'Armée Belge
Société Royale des Ordres Nationaux créés par Léopold II ASBL
U.F.A.C. Bruxelles-Est - Schaerbeek
Union Nationale des C.R.A.B- Centre de Recrutement de l'Armée Belge en 1940
Union Royale des Mères, Orphelins de Guerre de Belgique
"Werkgroep 1830", Association Napoléonienne 7e Ligne ASBL,
...

Un DVD de toute cette journée réalisé par Gianni Canova et Molly Kinet est disponible au musée.

Retrouvez cette journée mémorable su la page spéciale Bruxelles le 24-9-2005
Cette journée inoubliable est disponible en DVD

Le 11 novembre 2005,
Les Francs Arquebusiers fêtent saint Martin à Tours (France)

Pénétrer dans la Basilique St Martin tous en rangs et en uniforme, au son des Tambours marquant le pas de l'Offrande ça a quelque chose de magique et de merveilleux.
Saint Martin a été reconnu comme "personnage européen" par le Conseil de l'Europe
qui a mis en place
le Centre Européen des Itinéraires Culturels
Le Centre Culturel Européen Saint Martin a été inauguré à Tours en septembre 2005 et son directeur Antoine Selosse, qui les avait découverts sur Internet et était venu les voir à Visé lors de la fête de juillet, a invité les Francs Arquebusiers à faire partie des festivités liées à cette inauguration lors de la fête de saint Martin le 11 novembre 2005, au sein même de la ville où repose le patron des arquebusiers.
Les Francs Arquebusiers, reçus officiellement par les autorités locales, défilèrent dans les vieilles rues de la ville, sous les applaudissement d'un public nombreux.

Ensuite ils se rendirent à la Basilique St Martin pour honorer leur saint patron et y inaugurer un ex-voto.

L'ex-voto se trouve sur la gauche sur le mur de la voûte qui surplombe le tombeau et est visible depuis la chapelle.



Les initailes MP sont celles du donateur Marc Poelmans initiateur du projet, qui in fine sera co- financé à 50% par les Jeunes Francs.
Ne retenons que l'essentiel à savoir que le but recherché a été atteint: personne n'est resté indifférent à cet hommage et aujourd'hui, enfin, 425 ans après la fondation de leurs compagnies:
les Arquebusiers de Visé sont rappelés aux côtés de leur saint patron.
Cette inauguration fut certainement pour tous le moment le plus important de la journée. Beaucoup y sont retournés le lendemain et nul doute que d'autres s'y rendront lors de leur passage dans la région. En de nombreuses circonstances, on invoque St Martin, un peu comme on fait appel à un parent disparu, et ce quelques soient les convictions phylosophiques de chacun

voir page spécialeTours le 11-11-2005
Cette journée exceptionelle est disponible en DVD

2006
La presse relate en ce début d'année le millésime exceptionnel de 2005
Voir la page
Revue de Presse
Recueillement; c'est par une minute de silence que la fête commença le jeudi 29 juin 2006 au quartier. Deux petites filles, Nathalie Dizier 10 ans et Stacy Lemmens 7ans, ont été retrouvées mortes, assassinées par un sadique.
L'une était élève à l'Athénée Royal de Visé et côtoyait certains de nos cadets.  La fête de ce 2 juillet s'est déroulée sous un soleil chaleureux qui n'a pas fait mentir l'adage: Si tu veux du beau temps, viens marcher dans les Francs
Un soleil parfois un peu trop ardent qui fit que certains n'avaient plus un poil de sec, sauf ceux des bonnets à poils qui eux restèrent bien secs toute la journée.
Ce fut l'occcasion de voir réalisés des projets qui n'avaient pu l'être lors du 425e; une série de panneaux à l'entrée de la ville qui complètent le panneau placé depuis 2004 lors de chaque fête à l'entrée de Visé juste à la sortie de l'autoroute.
Les blasons sur le panneau sont des modèles déposés


panneau publicitaire mis à l'entrée de la ville, composition M.Poelmans
panneau à l'entrée de la ville panneau à l'entrée de la ville

Un seul modèle a été retenu mais nous en verrons peut-être d'autres dans les années qui suivront.
Ci-dessous les originaux des projets faits en 2004 par Marc Poelmans

projet panneau entrée de ville du 425e,composition M. Poelmans panneau entrée de ville grenadier par Aubry,,composition M. Poelmans panneau entrée de ville arquebusier du 16e siècle,composition M. Poelmans panneau entrée de ville tambour par Robert Aubry panneau entrée de ville projet retenu,composition M. Poelmans

Cette réalisation a été financée par les Jeunes Francs.
Les panneaux seront chaque fois adaptés en fonction des dates des fêtes.

Un invité tout particulier nous avait fait l'honneur de nous rejoindre: le Lt Colonel Hre Jean-Yves Stocq,
secrétaire de l'asbl
Pro-Belgica et ancien Commandant du Régiment Territorial des Guides qui nous avait accueilli à Bruxelles lors des Commémorations de l'Indépendance de 2005.
Un modeste souvenir de son passage lui fut remis; une assiette en étain émise lors du
425e anniversaire et qui reprend les différents blasons que l'on retrouve sur la plaque commémoratrice de l'événement, dont celui de la Belgique.
Seules 10 assiettes de ce type ont été faites en 2004 et remises aux autorités et Roys du tir

http://jf.arquebusiers.be/novembre2006.htm

11 novembre 2006

La fête de ce 5 novembre 2006 est à peine terminée que déjà une autre activité est annnoncée.Sigle des la Confrérie de l'Oie de Viséblason des Francs Arquebusiers

Saviez-vous que l'oie et  les fêtes liées à saint Martin sont, depuis très longtemps associées ?
Non ? Alors allez voir la page consacrée à
saint Martin et les nombreuses citations qui y réfèrent

C'est à la SaintMartin que l'on tuait le cochon pour préparer les réserves alimentaires de l'hiver et de Noël.
Le 11 novembre, à la Saint-Martin, dans une grande partie de l'Europe, suivant la tradition, on mange l'oie de la Saint-Martin rôtie le soir, dans une ambiance de fête, pour selon la légende punir les oies qui avaient trahi Martin de Tours quand il se cachait pour ne pas être nommé évêque
Autrefois, dans toute l'Europe, c'était le 11 novembre qu'avait lieu la dernière grande foire de l'année; la Foire de la Saint-Martin.
Les marchés de Noël sont les petits cousins de ces anciennes foires de la Saint-Martin.
On y faisait commerce de cochonnailles, d'oies et de canards gras.

Quoi de plus normal alors, dans une Ville comme Visé, de relancer cette tradition !

Visé, la cité de l'oie et des Francs Arquebusiers, dont le Saint Patron n'est autre que saint Martin, se doit de perpétuer cette association "oie + fête de la Saint-Martin".

Le 11 novembre 2006 la Confrérie de l'Oie et la Compagnie Royale des Francs Arquebusiers organisaient un repas où se retrouvait le plat traditionnel de l'oie de la Saint-Martin, préparée comme il se doit à l'instar de Visé et ravissait de très nombreux convives.

2007
01-07-2007

Ce 1er  juillet, la fête fut fabuleuse.
Le temps réellement pourri qui la précédait fit place à une soleil radieux qui dès la fête finie s'en retourna pour faire place à la pluie.
Les tambours avaient traversé le pont pour venir chercher, à devant-le-Pont chez le Capitaine Marc Poelmans quatre mousquetaires qui les accueillirent au son de leur arme.
Merci à eux d'avoir fait plaisir à de vieux officiers, le patriarche Marcel Poelmans en avait les larmes aux yeux.
La prochaine fois nous serons plus nombreux puisque Christian Poelmans; qui n'avait plus marché dans nos rangs depuis des années, nous a rejoint en s'offrant en plus le luxe d'être le Roy du Tir de la journée,
à côté de Corentin Poelmans qui prêtait serment comme aspirant-mousquetaire et qui lui emportait le collier de Roy des Cadets.
Plusieurs de nos jeunes découvraient les joies du tir à poudre noire et nul doute que lorsqu'ils quitteront les rangs des Sapeurs, de l'Escorte ou des Tambours, ils rejoindront les mousquetaires qui les accueilleront à bras ouverts.

On a célébré la fête dans la joie et le bruit des mousquets comme savaient le faire nos ancêtres, et près de 150 cartouches de poudre noire ont été tirées ce dimanche.
C'est dire l'engouement de nos jeunes francs, heureux et fiers d'avoir, comme leurs anciens autrefois, fait tonner la poudre et chanter les mousquets, et même notre capitaine-commandant fut ravi de commander une salve après le gast.

Cette fête fut aussi l'occasion de voir la deuxième génération de Mousquetaires faire son apparition.
En effet, si Florent Poelmans avait déjà prêté le serment d'aspirant, ayant atteint l'age de 18 ans il pouvait devenir mousquetaire et recevoir officiellement son épinglette
Le même jour, son frère Corentin prêtait le serment d'aspirant mousquetaire, 20 ans après qu'aient résonnés dans la ville les premiers coups de mousquets

La fête du 4 novembre 2007 s'est déroulée sous une ciel clément

épinglette d'or des Mousquetaires des FAV

La séance académique fut ponctuée d'une intervention du capitaine des Mousquetaires qui rappela que, en 1987, 20 ans auparavant résonna la première salve des Mousquetaires et qu'en 1988 ils recevaient leur insigne officiel

A cette occasion trois insignes d'honneur avaient été remis en signe d'hommage aux anciens et trois personnalités représentatives de la gilde avaient été choises pour le recevoir:
le Général Président Jean Lottin, l'Empereur Fernand Humblet et le Capitaine-commandant Guy George.
C'était une décision relevant des Mousquetaires qui marquaient ainsi leur respect envers des personnages qu'ils estimaient dignes de porter leur insigne.
Pour cet anniversaire, le même hommage fut rendu en cette année 2007.
Mais le Capitaine se voyant mal faire marque de respect envers deux anciens du même age que lui, il déléga ses fils; Florent Poelmans, le plus jeune des Mousquetaires, et son frère Corentin, le récent Aspirant Mousquetaire, pour remettre un insigne d'honneur
au Général-Président Didier Kinet et à l'Empereur Alain Woolf en vertu de leur grade.

Un insigne fut remis également à Paul Lambert pour la disponibilité dont il a toujours fait preuve envers la compagnie
Cet insigne, symbole d'honneur et de fidélité, est typique des Mousquetaires qui décident eux-mêmes sans concertation avec quiconque de ceux qui sont dignes de le porter.

Legia, lege ligans cum Praelalis fibi leges, Notgerum Christo, Notgero caetera debes.
Liège, tu dois Notger au Christ, et le reste à Notger !
Armoiries de la Principauté de Liège

Il y a mille ans mourait Notger, premier prince-évêque de Liège.
A l'occasion de ce millénaire,
Tour des Sites, producteur de spectacles et d'événements historiques de grande envergure, proposait , dans le cadre des Fêtes de Wallonie,
le 20 septembre 2008
un grand cortège historique reprenant les diverses époques de Notger à nos jours. Le 19e siècle intéressait plus particulièrement les Francs Arquebusiers, qui furent contactés pour constituer la garde du
Roi Léopold Ier qui vint rendre visite aux Liégeois. Même si ce n'étaient pas exactement les mêmes lors de la visite du Roi le 2 août 1831, les uniformes des Francs Arquebusiers sont contemporains du règne du Roi (1831-1865), avec leurs Sapeurs (1830) et leurs Grenadiers (1854). Ainsi, après Bruxelles pour les 175e anniversaire de l'Indépendance le 23 septembre 2005, après Tours au tombeau de St Martin le 11 novembre 2005, 425 ans après leur fondation, voici de nouveau les Francs Arquebusiers choisis et invités à un grand événement historique, cette fois dans leur bon pays de Liège.
Nul doute que lors du passage du Roi, les arquebusiers de Visé et la garde urbaine accompagnés des autorités de Visé, furent de ceux qui vinrent saluer le souverain lors de sa Joyeuse Entrée au 19e siècle.

Les Francs Arquebusiers renouent encore ainsi une fois de plus avec leurs traditions ancestrales où il était de mise de saluer et d'honorer les personnalités.

Page spéciale:
Liège 2008

les photos du cortège complet sur http://www.delcominette.be

Quelques extraits

La Milice de Lessines au 16e siècle

le siècle de Louis XIV

La Révolution et l'Empire
   

La Belgique naissante avecle Roi Léopold Ier
escorté par les Francs Arquebusiers en uniformes d'époque

 

Le corps des Tambours
commandé par
Frédéric Antoine

 
Corps des sapeurs commandés
par Dominique Mignon

le Roi Léopold Ier
précédé du drapeau nationa
et escorté par les grenadiers
Harmonie et corps des officiers

Suite

...

2009
Les Jeunes Francs sont toujours très actifs et en ce début 2009.
Ludo Philippens aidé de Paul Lambert ont repris le tir annuel pendant plusieurs semaines, tradition qui s'était arrêtée pendant quelques années.
Le tir a du succès et il est heureux de voir le nombre croissant de membres qui s'y rendent ... et y jouent les prolongations.
Voir les résultats sur http://jf.arquebusiers.be

Remportent le concours 2009

médaille d'or:
Ludovic Philippens
médaille d'argent:
Sylvain Dantinne

médaille de bronze:
Paul Van Hesbroeck

Une très belle fête ce 5 juillet 2009, sous un soleil omniprésent, même un peu trop.
On a eu chaud, très chaud ...

Le tir à la plus belle balle fut remporté par Sylvain Dantinne, un jeune arbalétrier qui se voit remettre le collier de Roy et dont l'exploit fut salué d'une salve de mousquets en face du local des Arbalétriers visétois lors du gast des hommes en revenant du tir.
C'est assez exceptionnel de voir un membre de l'antique gilde conduire le Gast des Dames, mais nous ne pouvons que nous en réjouir car cela démontre une fois de plus les liens d'amitié qui nous lient aux Arbalétriers de Visé particulièrement en ce qui concerne les jeunes des deux sociétés

Le drapeau des Arbalétriers de Visé Sylvain Dantinne Roy du tir 2009 le drapeau des Francs Arquebusiers, modèle déposé

C'est Boris Quaranta qui emporte le collier de Roy des Cadets

Par ailleurs, les Jeunes Francs ont eux aussi participé au tir des arbalétriers où ils ont réussi plusieurs roses,
sans toutefois apparement avoir la meilleure.
Les Jeunes Francs et les Jeunes Bleus Jérome Mignon à l'arbalèteNicolas Kinet à l'arbalète Ludovic Philippens à l'arbalète

Voir également la page sur le site des Jeunes Francs
http://jf.arquebusiers.be/delegation.htm

undi 9 novembre 2009

La fête de novembre vient d'avoir lieu et elle fut radieuse !!
Pourtant samedi encore on eut dit que le ciel avait laissé les écluses grandes ouvertes et que la drache nationale risquait de nous accompagner.
La météo annonçait plus sec mais ici on a été servi !

Dès que St Martin a été ramené au local, la pluie s'est arrêté de tomber et ce dimanche matin, c'est un ciel bleu sans le moindre nuage qui nous a accompagné toute la journée.
Le soleil n'était pas en reste et fit briller les cuivreries des uniformes.
Une fois de plus St Martin a reconnu les siens et son été fut comme d'habitude de la partie.

Quand on voit le temps gris de ce lundi, et je ne parle pas que des nuages que certains d'entre nous ont dans le crâne, on peut se dire qu'on a vraiment été bénis.
Une fois de plus l'adage "Si tu veux du beau temps, viens marcher dans les Francs " s'est amplement vérifié.

Les Sapeurs des Francs Arquebusiers Les Sapeurs des Francs Arquebusiers Les Sapeurs des Francs Arquebusiers
L'escorte de St Martin Le corsp des tambours des Francs Arquebusiers


Pierrot Brouha, Grand officier de l'Ordre de St Martin Le général-président Didier Kinet
les décorés Paul Lambert, aide de camp de l'empereur Les décorés

Et ce 11 novembre, jour de la St Martin, comme c'est devenu une habitude, le souper de l'oie à l'instar de Visé sera comme les années précédentes servi à la salle de l'Alliance et réunira près de 175 convives.
La tradition de l'oie de la saint Martin, reprise après la visite des Francs Arquebusdies à Tours, est bien lancée, et cette volaille étant en plus une spécialité locale, c'est l'occasion de mélanger tradition et dégustation.
On la trouve préparée dans plusieurs régions d'Europe, par exemple en Allemagne c'est la Martinganz

Bon appétit
L'oie de St Martin a pour légende un carnage de ces volailles par trop bavarddes.
St Martin était pressenti par les habitants de Tours pour devenir leur évêque.
N'étant pas intéressé par les honneurs et préférant la vie hérémétique, il se cacha pour que les Tourangeaux ne l'amènent pas à la ville.
Mais un troupeau d'oies le dénonça par les cris bien connus de ces volatiles qui déjà dans la Rome antique avaient alerté la population.

St Martin devint donc évêque de la cité, et les oies, pour notre plus grand plaisir, payèrent chèrement leur traitrise.

2010
Les Francs-Arquebusiers de retour à la Collégiale St Martin de Visé.
Evénement d'importance, la Collégiale St Martin de Visé a rouvert ses portes aux fidèles et au public, après des années de restauration et une longue fermeture.


coupure de presse de 1897, inauguration du vitrail des arquebusiers de Visé St Martin vitrail des arquebusiers collégiale St Martin de Visé St Martin vitrail des arquebusiers collégiale St Martin de Visé

1914 la collégfiale détruite, les vitaux intact, à gauche le vitrail des arquebusiers

A gauche, coupure de presse de 1897 relatant l'inauguration du vitrail des arquebusiers de Visé et à droite un détail d'une carte postale de 1914 lorsque l'église a été incendiée et que le vitrail des arquebusiers, comme d'autres, est quasi intact

Ce sera à partir de maintenant de nouveau l'occasion d'admirer le vitrail des arquebusiers offert par les membres de notre compagnie en 1897 et créé par Nicolas de Ruremonde
Une délégation des Francs-Arquebusiers; composée des différents corps constitués de la gilde a assisté à chaque étape du programme du 4 au 7 février durant 9 représentations.

Les Francs Arquebusiers dans la Collégiale St Martin les trois gildes de Visé dans la Collégiale St Martin

Les imaginaires de St Hadelin
les premières photos ci-dessous sur la page 2010 et sur http://jf.arquebusiers.be/collegiale.htm une première vidéo http://www.youtube.com/watch?v=cM5ZSW_76n4


Les photos de Christian Ronsse dans l'atmosphère chaude et rougeâtre du feu la totalité des photos http://vise.ronsse.ch/#home



Miracle à Visé; les Francs Arquebusiers reviennent à la Collégiale St Martin.

La collégiale St Martin de Visé, après 16 ans de travaux et une longue fermeture rouvrait ses portes fin de la semaine dernière.

Ce fut l’occasion du 4 au 7 février d’un spectacle haut en couleurs, un opéra patrimonial de Luc Petit et Michel Teheux.
Les pierres sont imprégnées du passé, et c’est au travers de la voix d’une pierre de la collégiale qui a vécu son histoire que celle-ci fut racontée, depuis sa construction en 779 et ses diverses destructions par les Normands en 881, par Charles le Téméraire en 1468 et par les Allemands en août 1914.

Depuis 1338 elle abrite les reliques de saint Hadelin dans une châsse connue comme la plus ancienne d’Europe.

Un saint qui visiblement se voulait rassembleur puisque cette réouverture de la collégiale se fit en présence et avec la collaboration non seulement de danseuses et musiciens de l’Académie César Franck et de joueurs de feu, mais aussi, fait particulièrement exceptionnel, de la présence des trois gildes de Visé, ce que le metteur en scène qualifia lui-même de miracle.

Si deux des gildes  occupent régulièrement les lieux lors de leurs fêtes traditionnelles, il y a en effet juste 100 ans que les Francs Arquebusiers n’y étaient plus entrés en uniforme.
Lors de la scission des arquebusiers en deux gildes historiquement égales en 1910, le doyen de la collégiale avait interdit l’accès de celle-ci aux Francs Arquebusiers, alors même que ceux-ci avaient participé à la mise en place du vitrail de St Martin moins de 15 ans auparavant..
Les rancœurs politico-religieuses étaient tenaces à l’époque.
C’est donc un événement particulièrement marquant d’avoir vu les Francs Arquebusiers se retrouver avec tous les corps constitués de la compagnie en une délégation d’une trentaine de personnes pénétrant dans l'église au son des tambours.
Ormis une célébration en civil en 1946, les dernières fois où l’on vit les trois gildes rassemblées et en uniforme furent en 1988 pour la procession de St Hadelin (la prochaine aura lieu en 2013), et en 2003 pour l’ouverture des fêtes de Wallonie à l’invite du gouverneur de la province.
Cette participation exceptionnelle des Francs Arquebusiers a particulièrement frappé de nombreux visétois ravis de ce spectacle et qui se plaisaient déjà à imaginer un retour habituel de la vieille gilde entre ces murs comme autrefois.
Qui sait ce que réservera l’avenir.

Visite royale ce jeudi 22 avril 2010 à l'occasion du 700e anniversaire des Arbalétriers de Visé

La Reine s'est rendue seule à Visé, le Roi étant retenu à Bruxelles avec une Xième chute du gouvernement
Elle a rencontré les Francs Arquebusiers et a même pris des photos de leur délégation



Documents du musée régional de Visé

 

 

 
la Reine Paola envoie une de ses photos aux Francs Arquebusiersla Reine Paola envoie une de ses photos aux Francs Arquebusiers

Et cette photo, la Reine nous l'a envoyée !

30-07-2010

La rumeur, comme elle sait si bien le faire dans notre petite ville,courrait dans Visé, selon laquelle une photo prise par notre souveraine lors de son passage en avril dernier, avait été expédiée à un visétois.
Bon il fallait faire taire ces rumeurs et donner une explication claire.
Oui il y a bien à Visé une photo prise personnellement par la Reine !
Et cette photo est chez les Francs Arquebusiers à qui Elle l'a offerte !

En fait lorsqu'Elle fut saluée par la délégation des Francs Arquebusiers assemblés dans la Rue Haute lors de la visite royale du 22 avril dernier, la Reine serra la main de notre Général Président et de notre Empereur, puis s'en allant, s'arrêta, sortit son appareil photo, et prit une photo de notre délégation.
Notre camerawoman Molly Kinet avait immortalisé toute la visite qui fut copiée sur DVD envoyé à la Reine en souvenir, en lui demandant également si elle pouvait nous faire l'honneur de nous envoyer SA photo.
Notre souveraine, dans sa gentilesse habituelle, a répondu favorablement et c'est avec bonheur et surprise que cette image nous est parvenue.
Vous ne la verrez pas !
Sauf si vous venez au musée des Francs Arquebusiers où ce souvenir personnel de la Reine, daté et signé de sa main, restera dorénavant .
Car en accord avec Sa Majesté, c'est exclusivement en cet endroit quelle sera visible et ce très prochainement, avec la lettre des Francs Arquebusiers et la réponse émanant du Palais.
Un peu de patience, c'est chez l'encadreur.
En enttendant, lisez la presse de ce matin que vous trouverez ici à côté.
Les photos sont de meilleure qualité que dans le journal, normal, je les ai remplacées par les photos originales qui provenaient de ce site.

Superbe journée pour la fête de nos amis arbalétriers.

Les Francs arquebusiers étaient réunis devant leur local pour leur rendre les honneurs qui leurs étaient dûs
Les officiers supérieurs intégrèrent le cortège et participèrent ensuite à la séance académique.

(Plus de photos sur http://hommage2010.ronsse.ch/#95.2 )

La remise du cadeau des Francs Arquebusiers aux Arbalétriers de ViséLe président des Francs prit la parole rappelant tous les changements et toutes les manifestations de cet heureux jubilé puis offirit à la gilde amie un cadeau d'hommage: un imposant arbalétrier de +- 80cm portant son pavois au blason belge et au pied duquel une plaque commémorative ainsi que deux médailles avaient été intégrées.
La plaque porte un vers du chant du drapeau du Président François Delgotalle écrit peu après 1830 et adapté aux Arbalétriers:


Quant aux deux médailles, il s'agit de la médaille de compagnie des Francs Arquebusiers et de la médaille du 700e des Arbalétriers, toutes deux patinées spécialement pour leur donner un cachet ancien mieux en rapport avec la statue

Ce cadeau qui rejoindra leur musée a particulièrement été apprécié et longuement applaudi



 

Les Francs Arquebusiers saluent la Reine Paola   Le Roy des Arbalétriers et l'Empereur des Francs Arquebusiers

Belles photos du photographe Nelissen de Visé
cliquez sur les images pour agrandir
Un photographe présent en ville depuis 1912 dont on trouve des prises de vue dans de nombreuses cartes postales anciennes entre autres sur ce site.
Cette maison en est à la troisième génération de bons photographes.

Vous retrouverez l'intégralité des images sur le site de nos amis arbalétriers http://www.arbaletriers-vise.be/albumphotos/#album=15
le discours de Didier Kinet, Général-Président des Francs Arquebusiers lors de la séance académique des Arbalétriers de Visé Les présidents des Francs Arquebusiers et Arbalétriers de Visé

Quelques photos d'Alex Woolf montrant la haie d'honneur devant la salle des Francs Arquebusiers et les officiers supérieurs défilant dans les rangs des Arbalétriers.
cliquez sur les photos pour agrandir
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers
haie d'honneur des Francs Arquebusiers pour les Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers
les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers les officiers des Francs Arquebusiers dans les rangs des Arbalétriers


vendredi 21 et samedi 22 mai 2010 à Dalhem
au village de la Province de Liège.

Outre une présentation des services provinciaux les Francs Arquebusiers étaient présents avec un stand d'information sur leur gilde et un tir à la carabine, de même que nos amis arbalétriers.

Le stand des Francs Arquebusiers au Village de la Province de Liège Le stand des Francs Arquebusiers au Village de la Province de Liège
Plusieurs pièces du musée avaient été exposées, répondant ainsi au souhait de l'organisateur, et un large écran vidéo passait les films des différentes manifestations et cortèges de la compagnie.
Le stand avait été agencé afin de présenter, outre un historique de la compagnie, chaque corps constitué de la gilde; tambours, sapeurs,escorte, mousquetaires et officiers,
le tout accompagné d'une liaison vers le site internet.
Le public fut asez clairsemé, il faut dire que le village devait au départ se situer à Visé, ce qui fut refusé par les autorités communales, et il trouva place à la sortie de Dalhem.
Mais cela n'empêcha pas notre stand, le plus visité, d'avoir des visiteurs intéressés, à commencer par tout le personnel assez nombreux de la Province qui ne connaissait pas notre histoire, et les classes de l'école toute proche dont les élèves et institutrices s'évertuèrent à manier une arquebuse bien lourde pour eux.
Un stand de tir à la carabine avait été monté à l'extérieur, et des salves de mousquet furent tirées à plusieurs moments de la journée.
Le conservateur Marc Poelmans interviewé par l'animatrice de la Province de Liège Le conservateur Marc Poelmans interviewé par l'animatrice de la Province de Liège

Le 8 août 2010
Les Francs Arquebusiers envoient leur section de tir en délégation pour le tir au papegaie organisé par les Arbatériers de Visé

Une discipline que nos tireurs connaissent bien puisqu'elle a été remise au goût du jour par les Jeunes Francs et le conservateur du musée depuis quelques années sur l'Ile Robinson 



2 octobre 2010

Le musée vient d'acquérir, grâce à des dons des membres mais aussi de personnes extérieures,
un splendide souvenir de notre gilde
Il s'agit d'un prix de tir qui fut remis avant même l'indépendance de la Belgique et seulement 17 ans après la reformation de la compagnie en 1803.
Cette assiette en étain de 36 cm de diamètre confirme que la compagnie se reforma en Mousquetaires et Grenadiers puisqu'elle fut remise à
Charles Dodémont
Commandant des Mousquetaires
en 1821

Cela pourrait donc bien être le plus ancien souvenir historique, et authentique, de la gilde des arquebusiers dont le patrimoine a été disséminé et détruit en 1914.
Cette assiette de tir avait été vendue il y a des années par un brocanteur venu de France et c'est à la frontière pas loin de Givet que j'ai pu l'acquérir pour enrichir nos collections.
J'en suis d'autant plus heureux qu'il s'agit d'un de mes homologues du 19e siècle.

Marc Poelmans
Ex -Commandant des Mousquetaire
Ex-conservateur du musée


Les Francs Arquebusiers sont reconnus comme chef d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de la Communauté française

L'acte officiel est parvenu ce 25 octobre 2010

... ...


L'année 2010 fut riche en événements espérons que les années qui vont suivre seront de la même veine.

Le monument de Lorette sous la neige photo Ludo PhilippensLe monument de Lorette sous la neige, photo Alain Woolf

Elle restera une année charnière dans l'histoire des Francs Arquebusiers puisqu'elle marquera vraiment une liaison entre générations, ceux qui avaient connu la collégiale avant la scission et ceux qui y retourneront après leurs grands-parents

Cette année se termine aussi sous un hiver tel qu'on n'en avait plus connu depuis plus de 40 ans, avec plus de 20 cm de neige ce qui nous donne ces belles images prises par Alain Woolf et Ludo Philippens en cette période de Noël 2010.




drapeaux de la collégiale de Visé, ©Marc Poelmans

C'est sous un soleil radieux et pas trop chaud que s'est déroulée la Saint-Martin d'été 2011

Oui la Saint-Martin, je sais, la fête de saint Martin c'est le 11 novembre, date de ses funérailles le 11 novembre 397, mais cette appellation de Saint-Martin d'été est connue depuis très longtemps car elle rappelle que le 4 juillet 371, notre saint patron fut ordonné évêque et que c'est également à cette date qu'eut lieu la consécration de la basilique qui lui fut dédiée par St Perpete en 471.

Voici pour la définition historique revenons en à cette fête du 3 juillet 2011.

C'est avec une réelle émotion que l'empereur voyait ses deux fils le rejoindre comme aides de camps.
Nos deux gaillards étaient revêtus d'un superbe nouvel uniforme ainsi que leur père.
Une cocarde tricolore fièrement arborée sur leur bicorne rappelait l'attachement de la compagnie à la Belgique qui lui a donné son titre de royale.

Les cadets furent conviés à un petit déjeuner au centre culturel d'où ils entrèrent dans le cortège et leur porte-drapeau fut étonné de se retrouver seul, lors de la prise des drapeaux à l'hôtel de ville.
Les mousquetaires Corentin Poelmans et Jonathan Demarteau

On avait omis de lui signaler où se trouvaient les autres...



La journée se déroula sans problème avec lors de la séance académique, la remise de deux insignes de mousquetaires à l'aspirant Corentin Poelmans et à Jonathan Demarteau.
Ce dernier faillit pourtant griller les fesses de Florent Poelmans juste avant d'arriver à l'hôtel de ville au premier tour.
En images sur http://vise.blogs.sudinfo.be/album/francs-arquebusiers/page1/

 

Une erreur de novice, il chargea son arme et mis son amorce en place en ayant armé à fond et pas au cran de sécurité

En rabattant son chien, le coup est parti et Florent a senti le souffle lui passer entre les pieds.
Notre artilleur du dimanche n'eut plus qu'à essuyer les quolibets de la journée ... et des suivantes car l'incident restera dans les mémoires.
Paul Van Hesbroeck, Roy des francs Arquebusiers à de multiples reprises

L'après-midi fut agréable au tir où, comme d'habitude devrais-je dire, c'est Paul Van Hesbroeck qui une fois de plus a raflé le collier confirmant par là encore une fois son statut de meilleur tireur de la compagnie des trente dernières années.

Je lui avais fait remarquer lors de la séance académique qu'il devait se méfier des jeunes loups qui ne lui avaient laissé que la médaille de bronze du tir d'hiver, il m'a visiblement pris au mot pour leur rabattre leur caquet en arborant une fois de plus le collier de Roy.

Ce fut un réel plaisir de le saluer d'une salve d'honneur.

Nous en fûmes quitte à confier son arme pour le retour à un officier réquisitionné pour la circonstance et qui a visiblement apprécié de tirer deux salves sur le retour.

Aurions-nous fait une recrue ? Pas sûr que beau-papa président soit d'accord ... veut pas voir son beau-fils dévergondé chez les mousquetaires.


Le gast vit nos compagnes nous rejoindre.



Ne cherchez pas c'était la mienne la plus belle !

Pourtant que le temps de jadis semble loin, celui où les dames se paraient de leurs plus beaux atours et en longue robe de soirée.

Les robes longues étaient minoritaires lors du gast 2011, même si elles sont normalement de rigueur, les mi-longues peuvent être tolérées, les courtes mêmes jolies sont une faute de goût évidente dans cette manifestation et les pantalons sont à proscrire.
D'ailleurs ces derniers montrent bien qui porte la culotte dans le couple ...
Il fut un temps où le gast des Francs était considéré comme le plus beau à défaut d'être le plus long.
Sic transit gloria mundi !!!!!!

Force me fut de constater que les traditions se perdent avec le bon goût.

Alors qu'autrefois les dames se faisaient un devoir et un honneur de ne pas porter deux fois la même toilette, on assiste à des répétitions d'autant plus visibles que les images des gast précédents sont sur internet.
Les robes somptueuses disparaissent au profit de toilettes plus pratiques mais bien moins belles.
C'est malheureusement pareil dans les autres compagnies et très regrettable.
Hier nos Gast ont servi de modèles pour créer les cramignons de Haccourt et d'Hermalle. Aujourd'hui, ces sont eux qui nous donnent des leçons.
Plus grave est de voir des jeunes femmes en court à notre Gast alors qu'elles défilent en long dans les cramignons des villages voisins.

Et lors de la soirée, après avoir mis une toilette plus seyante mais toujours aussi élégante, nous fûmes surpris de voir que quasi plus personne n'était en habit de soirée à de trop rares exceptions, et que la majorité avait adopté une tenue civile digne d'une soirée en guinguette.

Décidément les traditions se perdent ...
O tempora ! O mores !

Oui je suis un conservateur, et j'en suis fier !! Et pour preuve voici des photos du gast et du bal dans les années 50. On avait de la classe à l'époque !!

1954 gast des Dames Marcel et Augusta Poelmans-Delhet, Mariette et Nico Kinet, Huberte et Robert François-Nizet Bal à l'Alliance en 1954 Joseph Das

L'ambiance n'y était pas, nous avons quitté tôt cette triste compagnie et terminé la soirée aux aurores chez mon capitaine-adjoint André Schneider dont la présence nous avait cruellement manqué dans le corps des mousquetaires.
Nous l'espérons bon pied, bon oeil ... et bons genoux, lors de la prochaîne fête.

Les photos de la fête sont sur la page 2011-1.htm


2012

2012
Blason des Francs Arquebusiers ®FAV Blason des Anciens Arquebusiers

Une première dans l'histoire des gildes de Visé, un concours inter-gildes organisé par les sections de tir des Francs Arquebusiers, des Arbalétriers et des Anciens Arquebusiers.

Exceptionnel puisque jamais les meilleurs tireurs des trois gildes de Visé ne se sont affrontés dans un challenge amical qui se tiendra à la carabine et à l'arbalète.

La première manche a eu lieu le samedi 9 juin à partir de 13 heures chez les Francs Arquebusiers, la suivante se tient chez les Anciens Arquebusiers le 18 août.

Cette première rencontre avait lieu à la carabine à air calibre 4,5 et chaque tireur avait droit à 5 coups d'essai, les armes étant tirées au sort préalablement.
Les scores se faisaient par une série de 10 coups dont le maximum rapporte 10 points, et qui additionnés donnaient un maximum de 100/100.
Les résultats étaient immédiatement visibles puisque chaque cible est pointée par une caméra qui retransmet les images sur un écran directement à côté du tireur qui peut ainsi régler son tir après chaque coup.
Après la fin de la première manche les Francs sont premiers devant les bleus et les rouges

Les gildes peuvent alligner autant de tireurs qu'elles le désirent mais seuls les quatre meilleurs sont retenus pour le classement, c'est ainsi que douze trophées ont été remis aux tireurs et trois trophées remis aux gildes.
Le trophée des tireurs est une copie en étain d'une médaille de tir valable pour toutes les sociétés de tir , que ce soit à l'arc, à l'arbalète ou au fusil et pour le tir tant à la cible qu'à l'oiseau et dont les motifs convenaient particulièrement pour l'occasion.

La médaille originale fait partie de la collection personnelle du conservateur du musée Marc Poelmans.
L'exemplaire utilisé remonte à 1875 mais elle fut utilisée avant puisqu'elle existe avec des dates antérieures.


09.06.2012 - Tir Inter-Gildes (1 de 3) par ArquebusiersVise
Le reportage du journal des Anciens Arquebusiers

Quelques photos du Gast des Dames de 2012
Merci à Niccard
Encore un effort à faire pour regagner la place que les Francs avaient autrefois; le plus petit des défilés mais le plus beau.
D'autres à la page juillet 2012




La plus belle ... et elle est à mon bras.
Et oui les jaloux, c'est ça le prestige d'un Capitaine des Mousquetaires !


Vers les photos du Gast des Dames 2012


En ce 21 juillet 2013, le Roi Albert II
a cédé sa place à son fils Philippe,
qui devient ainsi le sixième souverain de la Belgique

Nous présentons au Roi Philippe et à la Reine Mathilde,
nos meilleurs voeux pour un règne long et tranquille,
et les assurons que nous demeurons leurs fidèles et dévoués serviteurs

2013

14 et 15 septembre 2013
Jubilé de St Hadelin

Les trois gildes visétoises ont participé aux manifestations du jubilé.
Blason des Francs Arquebusiers ®FAV Blason des Anciens Arquebusiers

Elles étaient toutes les trois présentes lors de l'ouverture officielle des cérémonies du Jubilé ce 3 février 2013 à l'occasion de la messe ouvrant cette année jubilaire concélébrée par Mgr Aloys Jousten, évèque de Liège, et le doyen de la Collégiale Joseph Desonay.

Les Compagnies et le public ont ainsi pu saluer les reliques du saint qui sont restées exposées durant toute la journée.

On peut voir à l'intérieur de ce reliquaire, de nombreux documents manuscrits, mais aussi trois coffrets vitrés.

Deux contiennent des ossement humains et le troisième divers objets ayant appartenu à Hadelin; une étole en soie, une paire de gants en peau de chamois, un peigne liturgique en ivoire, un corporal en toile et quelques pièces de monnaie.

Le corporal (de l'adjectif latin corporalis, du corps, car sur le linge est posé le corps du Christ), est un linge liturgique (généralement carré, d'environ 45 à 50 cm de côté) sur lequel sont posés la patène et vases sacrés (calice et ciboires) durant la célébration eucharistique.

Le contenu de la châsse a été identifié et certifié par les diverses autorités qui ont signé le document
.
  Les coffrest contenus dans la châsse de St Hadelin, Photo confrérie ND de Lorette
Intérieur de la Châsse ouverte en 2013

Photos Pierre Neufcour
http://vise.blogs.sudinfo.be

Buste reliquaire de St Hadelin photo CNDLSHLes Mousquetaires des Francs Arquebusiers ont émaillé le cortège de salves à poudre noire,comme c'est l'usage lors de telles processions lorsqu'elles sont escortées de compagnies armées, ce qui n'a pas manqué d'impressionner les spectateurs venus par milliers.

C'est une coutume normale qu'on voit très bien chez les Marcheurs de l'Entre Sambre et Meuse où les décharges de mousqueterie se font entendre de mai à octobre à la St Feuillen, St Roch, Ste Rolende, St Martin, St Servais, ND de Walcourt, St Pierre, St Pierre et Paul, St Nicolas, St Fiacre, St Remy, St Antoine, St Laurent, St André, St Louis, ... et bien d'autres
http://www.amfesm.be/
Mais cette coutume de salves avait également lieu autrefois chez nous lors de messes solennelles à Devant-le-Pont, paroisse Notre-Dame du Mont Carmel, à Noël entre autres.

On peut regretter que le cortège ait été disloqué de manière assez anarchique autour du rond point près de la collégiale plutôt que, comme cela avait été suggéré, il ne tourne à droite devant la collégiale où la châsse et le buste auraient pu être salués par les différentes compagnies qui auraient rendu les honneurs à St Hadelin.
Une salve aurait été tirée devant lui en l'hommage au saint visétois comme cela se fait ailleurs dans le pays.
Ca aurait donné bien plus de solennité autant qu'une marque de respect envers nos saints et traditions passées.

On regrettera également que l'organisation n'ait pas comme lors des jubilés précédents, demandé aux visétois de composer ce cortège, en s'y prenant bien entendu tôt assez...
Autrefois, et les images en témoignent, ce sont quasi exclusivement les habitants de la ville qui faisaient costumes et chars pour l'événement.
En 1988, outre les trois gildes qui y participaient exceptionnellement pour la première fois, une quinzaine de groupes relataient l'histoire de la ville.
L'idée de faire appel aux visétois avait été suggérée dès le départ mais rejeté par l'organisateur de 2013 qui n'a pas choisi cette voie en s'engageant dans une vision différente et professionnelle nécessitant des moyens qu'il n'avait pas et en anticipant des subsides jamais accordés.

C'est un événement qui est aujourd'hui culturel et non plus exclusivement religieux et beaucoup auraient plus que certainement participé de bonne grâce à cet événement.
Mais les lacunes dans l'organisation furent nombreuses et pas dues uniquement au manque de fonds et les gildes se sont très clairement posé la question au sein de leur état-major concernant leur participation effective au cortège.
Il va sans dire que si les gildes n'avaient pas participé à ce jubilé, il n'y aurait eu aucun cortège. On était très loin de ce qui se fit en 1988.
Pour les gildes, il leur en coûte à chacune plus de 1000 euros pour les prestations des musiciens; somme qu'elles ont prise en charge.
Le marché médiéval et artisanal autour de la collégiale a pour sa part, tant au niveau publicitaire qu'au niveau de l'organisation générale été pris totalement en charge par Marc Poelmans et ses activités
l'Arsenal de Capitan (jouets médiévaux) et Securiworks (conseil en sécurité).
Sans ce sponsoring privé et celui des gildes, l'événement n'aurait pas du tout eu lieu.

Voir la page Jubilé de St Hadelin

Décembre 2013, modification des statuts

La fin de l'année a été marquée par un changement, suite aux statuts votés en décembre 2013.
En fait comme statuts, la gilde garde ceux du 16e siècle et adopte sous un autre nom ce qui étaient les statuts réglant la vie de la compagnie et qui s'appllent dorénavant Réglement d'Ordre Intérieur, et ce suite à une demande du Palais Royal.
Les mandats de tous les chefs de corps avaient été portés à 10 ans pour les commandants des sapeurs, des tambours, de la compagnie, le mandat du président et celui de l'empereur.
La compagnie vient enfin de reconnaître dans un nouveau règlement d'ordre intérieur, l'Escorte de St Martin et la Garde des Mousquetaires, qui existaient respectivement depuis 1986 et 1987.
Dans la foulée, aucune nomination n'a cependant été faite.
L'Escorte de St Martin et la Garde des Mousquetaires ayant été reconnues de manière officielle, mais sans toutefois nommer leurs chefs repectifs, et sans indiquer que ces changement n'ont pas un effet rétrocatif et n'affectent pas les personnes en place, ceux-ci sont de facto démobilisés et la compagnie a donc, en vertu du nouveau règlement adopté, l'obligation de faire un appel aux candidats.
Le mandat de conservateur du musée a lui aussi suivi les même règles de durée, et la place est dorénavant aussi vacante puisque n'importe quel membre de la compagnie est statutairement autorisé à déposer sa candidature, pour autant bien entendu qu'il réponde aux critères statutaires qui exigent de bonnes connaissances historique
s.
Le conservateur Marc Poelmans en place depuis 35 ans ne désire pas reprolonger pour un mandat de dix ans et  il cède également sa place de commandant des Mousquetaires qu'il occupait depuis 27 ans.

2014


Il a plu a Sa Majesté Philippe
d'accorder à nouveau Son Haut Patronage
aux Francs Arquebusiers

1914-2014

Commémoration de la Grande Guerre au cimetière de Lorette
Les images de Luc Lemoine ICI


Lors de la fête du 6 juillet, en commémoration des combats de 1914, lors des fastes des Francs Arquebusiers, les Anciens Gendarmes inaugurent un nouveau monument
aux gendarmes
Auguste Bouko et Jean-Pierre Thill
Le monument original avait été détruit en 1942 par l'occupant et remplacé en 1946 par une stèle qui restera jusqu'en 2014.
A l'initiative de Marc Poelmans, conservateur du musée des Francs Arquebusiers, il a été restauré dans sa version originale.


L'inauguration en 1920

Le nouveau monument
Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014
6 juillet 2014

le monument à Bouko et Thill de 1920
Photo antérieure à 1942

Inauguré le 6 juillet 2014, le nouveau monument

Le nouveau monument à Bouko et Thill,Marc Poelmans promoteur du projet, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014

C'est le matin même vers 10 heures qu'un drapeau belge est mis en place pour couvrir le monument.
Il n'a pas été mis avant par crainte d'un vol, on est alors en pleine coupe du monde de football et la Belgique jouait la veille, le drapeau aurait vraisemblablement fini dans les mains d'un supporter
C'est au son de la Marche de la Gendarmerie d'Arthur Prevost, que la gilde arriva place Reine Astrid où l'attendait déjà une foule nombreuse parmi laquelle on retrouvait des policiers fédéraux en exercice et anciens gendarmes, l'amicale des anciens gendarmes, les anciens paras de Visé, et plusisuers associations d'anciens combattants
Une délégation d'un groupe de reconstitution historique venu gracieusement d'Ypres fut aussi de la partie.

Afin de faire le lien entre les deux monuments, c'est à un morceau du monument original de 1920 que le drapeau national fut fixé et détaché, selon le souhait du promoteur, par M. Manguette, dernier commandant de gendarmerie de la brigade de Visé, assisté des anciens gendarmes membres des Francs Arquebusiers.

Le commandant Manguette prononça un discours,(lisible ici )
suivi par Marc Poelmans à l'initiative et à la réalisation du projet ( ici )
et enfin le bourgmestre Marcel Neven ( ici ) termina les allocutions avant l'inauguration du monument.

Les diverses associations et autorités déposèrent ensuite une gerbe alors que retentissait "Aux Champs" suivi de la Brabançonne
Une cérémonie émouvante qui montre que le patriotisme n'est pas mort dans notre pays.

Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014
Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014
Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le noouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le noouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le noouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014
Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014
Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014 Le nouveau monument à Bouko et Thill, 6 juillet 2014

Le 4 août, une cérémonie d'hommage avait lieu, en présence d'un représentant du Roi, d'un détachement du 12e de Ligne commandé par le Lieutenant-Colonel BEM Pierre Pirson, de la Musique de la Force Aérienne commandée par le lieutenant Chef de Musique Matty Cilissen, un détachement de la zone police Basse-Meuse de toutes les autorités, des associations patriotiques et des trois gildes

Le cortège se forma devant la collégiale de Visé pour se rendre ensuite au nouveau monument dédié aux gendarmes Bouko et Thill puis à Devant-le-Pont à celui des deux fantassins du 12e de Ligne Maulus et Van Gastel

Dans le même temps se tenait au centre culturel, une exposition sur la Grande guerre à Visé

Videos de MarcWagelmans , Anthon Bernabeo

Visé Ville Martyre
Spectacle son et lumières

Le 15 août sur la Place Reine Astrid a eua lieu un spectacle son et lumière relatant la tragédie de Visé

On retrouve un trio de choc à la réalisation.
Maurice De Sutter
, tambour major des anciens arbalétriers et metteur en scène de théâtre qui réalise le scénario et les textes.
Pierre Depuis, chef de musique des Arbalétriers et des Francs Arquebusiers, lauréat du Conservatoire et professeur de musique qui dirigera un orchestre de 50 musiciens interprétant une oeuvre qu'il a entièrement composée.
Marc Poelmans, historien amateur, conservateur honoraire du musée des Francs Arquebusiers, à la coordination historique, à la régie technique, armes, effets spéciaux et recherche du matériel.
Les trois étant co-metteurs en scène.
Les Francs Arquebusiers prêteront leur local aux figyurants, ainsi que les uniformes pour représenter le 12e de Ligne. Plusisuer membres des Francs jouèrent comme figurants, dans le 12e de Ligne, dans l'armée allemande ou ailleurs.

Le spectacle présenta une quinzaine de tableaux, depuis l'insouciance des derniers jours de juillet au cramignon de Devant-le-Pont, avec l'arrivée des troupes allemandes, les combats des gendarmes et du 12e de Ligne, les massacres, l'incendie de la ville, etc ... jusqu'à la paix et la reconstruction.



 
En soldats allemands, au premier rang Florent, Marc et Corentin Poelmans

Maurice de Sutter et Pierre DepuisMarc Poelmans



Les photos sur
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10204313980027145.1073741899.1158434015&type=1
et sur
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10204809599509442.1073741873.1522026241&type=1

Home

©Marc Poelmans
Webmaster
29 rue des écoles
4600 Visé
0495/12.29.09
contact

dernière mise à jour:01/10/15

les blasons sont dessinés et placés avec l'aimable autorisation de